La Baule+

la baule+ 20 // Février 2023 Horaires des marées JOURS matin haut.m coeff. soir haut.m Coeff matin haut.m soir vendredi 03 03 27 5,05 56 15 49 5,05 61 09 53 1,85 22 04 Samedi 04 03 58 5,30 65 16 20 5,25 69 10 34 1,65 22 42 Dimanche 05 04 29 5,50 72 16 50 5,40 75 11 10 1,45 23 16 Lundi 06 04 59 5,65 78 17 19 5,55 80 11 44 1,30 23 49 Mardi 07 05 29 5,75 81 17 48 5,60 82 - - - - - - - 12 17 Mercredi 08 05 58 5,75 82 18 16 5,60 82 00 22 1,30 12 48 Jeudi 09 06 27 5,75 81 18 45 5,55 80 00 54 1,35 13 19 Vendredi 10 06 57 5,65 78 19 15 5,40 75 01 26 1,40 13 51 Samedi 11 07 28 5,50 72 19 48 5,20 68 02 00 1,55 14 25 Dimanche 12 08 03 5,25 63 20 25 4,95 59 02 39 1,70 15 05 Lundi 13 08 43 4,95 54 21 17 4,65 49 03 26 1,95 15 55 Mardi 14 09 42 4,60 45 23 15 4,50 41 04 23 2,10 16 58 Mercredi 15 - - - - - - - - - 12 15 4,45 40 05 31 2,20 18 12 Jeudi 16 01 17 4,65 42 13 58 4,70 46 06 47 2,15 19 32 Vendredi 17 02 21 5,05 52 14 59 5,05 60 08 05 1,80 20 43 samedi 18 03 13 5,45 69 15 47 5,40 77 09 13 1,30 21 43 Dimanche 19 03 58 5,85 86 16 29 5,75 93 10 11 0,85 22 35 Lundi 20 04 39 6,20 100 17 05 5,95 105 11 02 0,45 23 24 Mardi 21 05 18 6,40 109 17 38 6,05 111 11 50 0,25 - - - - Mercredi 22 05 53 6,40 112 18 10 6,00 110 00 10 0,35 12 35 Jeudi 23 06 28 6,30 107 18 41 5,85 103 00 55 0,45 13 19 Vendredi 24 07 01 6,00 97 19 11 5,60 90 01 39 0,70 14 01 Samedi 25 07 34 5,65 82 19 43 5,30 73 02 23 1,10 14 44 Dimanche 26 08 10 5,20 65 20 18 4,95 56 03 09 1,60 15 29 Lundi 27 08 51 4,75 47 21 03 4,55 40 04 01 2,05 16 21 Mardi 28 09 57 4,30 33 - - - - - - - - - 05 02 2,45 17 26 HORAIRES DES MAREES (SAINT-NAZAIRE) HAUTE MER BASSE MER Ralentisseurs à Pornichet Je vous fais part de ma préoccupation à propos de la multiplication extraordinaire des ralentisseurs sur la nouvelle chaussée du front de mer de la ville de Pornichet. Je suppose que la partie La Baule pourrait bien être rénovée selon le même principe. L’expression «montagnes russes », qui date un peu et qui n’est pas politiquement correcte par les temps qui courent, est pourtant tout à fait adaptée. J’admets que ces ralentisseurs sont efficaces, mais ils ne sont pas sans effets secondaires, notamment sur le dos, et pas seulement celui des personnes d’un certain âge, comme moi. J’aimerais aussi savoir ce qu’en pensent les services d’urgence (pompiers, etc.). Pierre Paini (courriel) La bougie… Dans le numéro 223 de janvier, je retrouve réellement la philosophie humoristique de Dominique Labarrière. Si je peux me permettre, au sujet de la bougie, je vous livre un petit texte d’un grand personnage: François Cheng. « Le sort de la bougie est de brûler. Quand monte l’ultime volute de fumée, Elle lance une invite en guise d’adieu : Entre deux feux soit celui qui éclaire ! » François Cheng est un des livres de mes nuits… Il faut absolument lire le dernier livre de François Cheng, c’est vital : « Une longue route pour m’unir au chant français. » Bonne année 2049.3 à La Baule +. Bernard Brianceau (La Baule Guezy) Ascenseur du marché. Hier je me suis rendu au marché où j’accompagnais une personne handicapée. Stationnés dans le parking sous-terrain, nous nous sommes dirigés vers l’ascenseur où nous avons constaté l’impossibilité de nous en servir, celui-ci étant hors service. J’ai raccompagné cet ami handicapé à mon véhicule et suis revenu vers les commerçants pour leur expliquer la situation. Ceux-ci m’ont confirmé l’impossibilité d’utiliser cet équipement en me précisant que cette situation dure depuis des mois. Cette situation est scandaleuse et mériterait d’être conduite en justice au regard des obligations qui incombent aux mairies pour le déplacement des personnes handicapées. Mon ami envisage d’en informer son association et peut-être d’engager une procédure. Christian Perion (courriel) Egon Kragen sur les Ovnis. Je dois vous faire part de mon étonnement quand j’ai vu sur la une du journal N°223 du mois de janvier 2023 qu’un article serait consacré aux Ovnis avec l’interview d’un ufologue : Egon Kragen. Je l’ai lu avec intérêt et j’avoue que j’ai été très surpris de voir l’importance donnée à cet ufologue. Plus encore que l’importance accordée, le contenu du message de cet ufologue est sans nul doute ce qu’on appelle de la pseudoscience, j’en tiens pour preuve qu’il accrédite (sans aucune preuve scientifique) la théorie néo évhémériste (théorie des anciens astronautes) qui est malheureusement très répandue également dans les milieux conspirationnistes. Je connais le sérieux de votre journal et je me doute que vous ne faites pas partie de ce milieu. C’est pourquoi, je vous fais part de mon étonnement de voir cette théorie se voir donner du crédit dans votre journal, et ce d’autant plus que le ton donné par Egon Kragen est très alarmiste. Soyez certain que je ne porte aucun jugement sur ce monsieur ni sur sa sincérité et que je n’émets que des doutes concernant son travail. De plus, je n’émets encore une fois aucun jugement de valeur sur les personnes qui sont portées à croire Monsieur Kragen qui sont, je l’imagine, aussi curieuses que je puisse l’être, voire plus, concernant les phénomènes aérospatiaux non identifiés. Pierre Sonrel (courriel) Merci, Pierre, pour votre message. Le principe de La Baule + reste le même depuis des années : être un journal local, mais pas seulement, avec toujours un contenu éditorial inédit, diversifié, intéressant ou percutant. Si le support papier a des motifs légitimes de résister face à Internet, c’est aussi pour permettre de publier des entretiens ou des articles de fond. Ce n’est pas la première fois que nous abordons ce sujet (entretien avec JeanClaude Bourret en janvier 2020) et il partageait cette théorie néo évhémériste (les dieux seraient des Le film souligne que nos racines peuvent nous cloisonner et nous emprisonner. On sait que l’homme sans racines n’est rien et il est aussi rappelé que notre avenir n’est pas devant nous, mais dans les traces de chacun de nos pas. Certes, il faut parfois sortir de nos racines, mais on en a besoin… Il ne faut pas forcément sortir de nos racines. On a simplementmis le pied à côté de l’arbre qui nous a fait naître, mais il faut aussi être à un moment assez loin de l’arbre pour que l’autre arbre qui commence à grandir n’ait plus besoin d’être sous l’ombre du plus grand qui l’a fait naître. Je crois aux racines, mais aux longues racines, souples, celles qui vous accompagnent partout dans le monde. Mon fils vient de partir pour un voyage d’un an et demi autour dumonde, je suis dans une joie folle, mais son absence me pèse aussi... C’est exactement ce que je voulais dire. Ce film nous invite à réfléchir à notre liberté possible, à briser les chaînes, alors qu’aujourd’hui les gens veulent être enchaînés puisqu’ils réclament un état protecteur, la retraite le plus tôt possible, la sécurité de l’emploi… Que sous-entend ce refus de l’insécurité, donc parfois aussi de la liberté ? Cela sous-entend que l’on a fait une très mauvaise politique depuis très longtemps, car on n’a pas mis l’humain au centre. Jeme souviens avoir eu une longue conversation avec Jack Ralite, qui était ministre communiste sous François Mitterrand et qui me disait que l’on n’a jamais pensé à l’homme quand on a construit la société. Si l’on partait de l’homme ? Peut-être n’a-t-on pas suffisamment pensé à toute la complexité de l’homme, dans sa diversité notamment. Aujourd’hui, les platesformes de streaming, comme Netflix, financent des productions sur des critères très orientés marketing. Un tel film aurait-il eu sa chance chez un tel opérateur si le cinéma n’existait pas ? Pour moi, ce n’est qu’un film de cinéma ! Le cinéma exige un effort de nous. Propos recueillis par Yannick Urrien. Stéphane Malhaire et Pascal Langlais du Festival du cinéma et musique de film de La Baule avec Stéphane Freiss Courrier des lecteurs Un clin d’œil de Philippe Legrand en Chine Merci à Philippe Legrand de nous adresser cette photo : « Un petit clin d’œil pour nos chers lecteurs de La Baule + en direct de Chine. Vous ne pouvez pas imaginer le courage qu’il a fallu pour s’expatrier à nouveau en Chine le 11 septembre 2022. Après quatre mois passés en privations et contraintes avec l’application de la politique 0 Covid, le 10 décembre tout est tombé, la libération ! La vie ici s’ouvre à nouveau et c’est un réel plaisir d’emmener La Baule + dans l’extrême ouest de Shanghai à Zhujiajie ce samedi 7 janvier 2023. L’impatience de la célébration du nouvel an Chinois n’a jamais été aussi pesante ici ».

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEyOTQ2