La Baule+

la baule+ 28 // Juin 2023 Entretien avec Patrice Jean. Je voudrais vivement saluer l’article de Yannick Urrien à propos du livre de Patrice Jean. J’ai eu moi-même, dans ma vie professionnelle, à voir, entendre et subir la doxa de l’Éducation nationale, qualifiée de bienpensance, ou de morale dominante, comme le dit très bien l’auteur. Les remarques sur l’idéologie France Inter, radio publique et neutre normalement, aussi Télérama, avec une pseudoculture qui se voudrait moderne, en écartant la culture classique, sont factuelles, et je les confirme. Patrice Jean pour être complet aurait pu rajouter ce qu’est devenu le journal Le Monde, Les Inrocks, et bien sûr l’inénarrable Libération qu’on lit désormais d’un derrière distrait dans les lieux appropriés. Quant aux remarques de l’auteur sur Olympe de Gouges, je pense aussi que dans notre littérature classique et moderne, toute l’Éducation nationale, sans beaucoup chercher, a la possibilité de mettre en valeur des auteurs et autrices, dont le parcours féministe intelligent et justifié mériterait d’être étudié. Pourquoi pas Elisabeth Badinter par simple exemple récent ? Encore bravo à Monsieur Patrice Jean, merci de lui faire suivre si c’est possible. Yves et Maryse Vallet (Le Pouliguen) Rénovation du remblai de La Baule. Pourriez-vous communiquer sur la rénovation du remblai à la Baule ? Pourquoi tant de délais par rapport à l’avancement du chantier de Pornichet ? Pourquoi juste un rapiéçage avec du revêtement goudron devant les immeubles « Les Vagues » ? Merci. Mary (courriel) Merci, Mary, pour votre message. Toutes les explications, avec de nombreuses photos, également le calendrier détaillé des travaux, ont été publiées dans le numéro d’août 2022 de La Baule + que vous pouvez télécharger sur notre site Internet. Le « rapiéçage » que vous évoquez était nécessaire pour retirer l’amiante, refaire la route provisoirement pour la saison et lancer les travaux ensuite. Mais nous reviendrons évidemment sur ce sujet dans un prochain numéro. Consommation de l’eau à la station de la Vilaine. Voici une copie de ma lettre au département du Morbihan : « Faisons-nous plus attention à notre consommation qu’avant ? Ce questionnement, le port d’Arzal ne se l’est certainement pas posé lors des travaux de la nouvelle plateforme de carénage des bateaux à la sortie de l’eau. Force est de constater que les appareils de haute pression sont connectés sur le réseau d’eau potable. L’utilisation pendant des heures pour certains à débiter de l’eau potable pour nettoyer les coques de bateau et les ponts est aberrante. Le nombre de m3 gaspillé par bateau doit être énorme. Mais nous cherchons des solutions pour économiser la consommation d’eau et les coûts… À quand les prochaines restrictions pour les citoyens ? » Christian Briand (courriel) Relais de La Poste avenue Lajarrige. Après la fermeture du bureau de poste de Lajarrige, c’est le marchand de presse de l’avenue Lajarrige qui a pris le relais. J’ai régulièrement besoin d’envoyer du courrier pour des raisons professionnelles, et c’est un véritable gain de temps que d’avoir un tel service de qualité. Je voulais vraiment les remercier et les féliciter pour leur professionnalisme, leur sens de l’écoute et leur gentillesse. Ce relais de La Poste est une réussite. Pascale T. (courriel) Ecrivez-nous : La Baule+, 1 Parc de Mesemena, 44500, La Baule Courriel: redaction@ labauleplus.com Courrier des lecteurs P O R U V V I C O O K I E S P E C I A L T U A G U E R R I E R S E R P E N T E T R I E R A S I L E E T E L S A O U I A R M U R E L S N O N E T E R N E L S B O S S A N M I E U B A P P A R E I L O R E S T A R G E N T U N E C O G N E E T E S R P U C E S R A I S I N S R R E T I N E E U E S I S L A M E N R A G E C A N E S E T E R I C P I N T O X O R G U E S O U T A N E L A I D E F I L M R U R A L N E S FLECHES 14x18 SOLUTION • N°1975 • © FORTISSIMOTS 2020 www.fortissimots.com • MOTS CROISÉS 2 3 4 5 6 7 8 9 I VI V IV III II IX VIII VII I. Un sp Jésus q d’eau. D VI. Lieu peu de m VIII. Fam 1. Conc Un jardin gamme. Circule coin. 8. A 9. Branc SOLUTIONS DU N°123 HORIZONTALEMENT : I. BOOMERANG. II. ARIEN. RUE. III. PIEGEES. IV. TE. AIX. SM. V. I MASO. LOIR. VIII. ALI. REUNI. IX. LESSIVAGE. VERTICALEMENT : 1. BAPTISMAL. 2. ORIENTALE. 3. OIE. OASIS. 4. MEGA. DO. 5. E CAOUA. 8. NU. STRING. 9. GEOMETRIE. 2 3 4 5 6 7 8 9 I VI V IV III II IX VIII VII 1 1 B O O M E R A N G A I E N R R U E P I E G E E S O T I E A X S M I N O D O C T E S T A D E A R T M A S O L I O R A R I L E I U N L I E S S V A G E www.fortissimots.com www.fortissimots.com Solutions des jeux de la page 21 En période estivale, les travailleurs saisonniers rencontrent des difficultés pour se loger au Pouliguen. Compte tenu du coût des loyers estivaux, ils sont souvent contraints de se loger dans des communes éloignées, avec tous les risques inhérents aux déplacements. Les difficultés d’accès au logement mises en lumière s’articulent autour de plusieurs causes, notamment la rareté et la cherté des logements disponibles ou encore la précarité des jeunes. Toutes les communes touristiques de France ont l’obligation de conclure avec l’État une convention pour le logement des travailleurs saisonniers. Cette dernière a ainsi été votée en Conseil municipal du 16 décembre 2021, ainsi qu’en Conseil communautaire. Cette convention comprend : un diagnostic des besoins en logement ; les objectifs stratégiques ; les moyens mis en œuvre dans les 3 ans. Quatre actions ont ainsi été programmées par la Ville : améliorer la qualité d’accueil et de séjour dans les campings ; réaliser une résidence en ville ; lancer une communication à destination des saisonniers pour une meilleure connaissance des offres de logements ; initier localement une offre « cohabitation intergénérationnelle» chez l’habitant. C’est l’objet de l’appel à candidatures. Hervé Hogommat, adjoint à l’Urbanisme, au Logement et au Patrimoine, explique cette démarche : « Afin de les aider à trouver des solutions moins onéreuses et plus sécurisantes, la Ville du Pouliguen, en relation avec une association dédiée au logement des jeunes, recherche des habitants qui pourraient mettre à disposition une ou plusieurs chambres, disposant des éléments de confort essentiels (salle d’eau, coin cuisine), en contrepartie d’une indemnisation et/ou de menus services rendus par le ou la jeune saisonnier(e). Qualifié de «logement intergénérationnel», ce dispositif est encadré par le code de l’action sociale et des familles et permet à des personnes de plus de 60 ans d’héberger des saisonniers de moins de 30 ans pendant la saison estivale ». Les candidatures sont à envoyer par courrier: À l’attention de M. le Maire - Hôtel de Ville - 17, rue Jules Benoît - 44510 Le Pouliguen. Par courriel: À l’attention de M. le Maire à l’adresse : mairie@mairie-lepouliguen.fr Logements saisonniers : Le Pouliguen lance un appel à la solidarité entre générations

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEyOTQ2