La Baule+

2 // Janvier 2021 D ans le cadre du réaménage- ment de l’entrée du centre- ville, les travaux de réhabili- tation du Pont Chevrel ont débuté le 23 novembre dernier, avec l'instaura- tion d'une période de circulation d’al- ternance, puis une réouverture à la circulation pour les fêtes de fin d’an- née. Mais c’est à partir du 12 janvier que le pont sera totalement fermé pour plusieurs mois, avant sa réou- verture prévue le 3 juillet, pendant la saison estivale, jusqu’au 5 septembre, puis à nouveau sa fermeture jusqu’à la fin de l’année 2021. De la place des Salines, en passant par le siège de Cap Atlantique, jusqu’à la place de la Victoire, c’est toute l’entrée du centre-ville qui sera ainsi progres- sivement requalifiée. Les travaux en- trepris doivent permettre de fluidifier l’accès au centre, tout en favorisant les circulations douces, pour les vélos et piétons, et la largeur de la voirie sera augmentée dans cet objectif. Plu- sieurs déviations sont mises en place afin de garantir l’accès au centre- ville pendant la période des travaux. Le parking rue Mermoz sera fermé du 11 janvier au 31 mai 2021. Pour les au- tomobilistes, déviation par la D192 en arrière des Salines et l’avenue de Joyeuse (Atlantia). L’accès au centre- ville reste possible via l’avenue Mer- moz / Marcel Rigaud et Escoublac. L’accès aux commerces des Salines est maintenu. Si vous vous déplacez à vélo ou à pied, vous êtes invités à utiliser le passage souterrain de la gare SNCF ou celui qui est situé au-dessus de la voie ferrée avenue des Salines. La Baule : les travaux de réhabilitation du Pont Chevrel commencent vraiment Déviation vélos et piétons Déviation voitures L ’Insee a publié les don- nées de son dernier re- censement de la popu- lation française. Selon le document, la Loire-Atlantique compte 1 412 502 habitants, ce qui constitue une hausse de 6,3 % en cinq ans, soit 83 728 habitants en plus, entre 2013 et 2018. Les trois grosses communes de la presqu’île, La Baule, Por- nichet et Guérande, affichent une belle progression avec des résidences secondaires qui se transforment en habitations principales. La Baule dépasse Guérande de 10 habitants avec 16 117 Baulois contre 16 107 Guérandais. Franck Lou- vrier, maire de La Baule, ob- serve une augmentation de 661 habitants entre 2013 et 2018 : « Le rapport de l’IN- SEE traduit deux phéno- mènes : la conservation glo- bale de notre population sur notre territoire et l’arrivée constante de nouveaux rési- dents, ce qui compense les dé- parts et les décès. Cette ten- dance est clairement portée par le contexte actuel où le té- létravail prend progressive- ment une part majeure dans notre société. La fibre sera to- talement déployée sur la commune en 2021. » Par ail- leurs, Pornichet progresse de 0,8% avec 10 592 habitants. Herbignac, quatrième ville de la presqu’île, poursuit aussi sa croissance (+ 1,9 % par an, pour atteindre 6 900 habi- tants). Parmi les communes en hausse, figurent également Mesquer (+ 1,8 %) et Saint- Molf (+ 1,8 %). Le Croisic passe de 4036 à 4120 habi- tants en cinq ans (+ 0,4%). A l’inverse, comme l’an der- nier, Le Pouliguen est la commune de Loire-Atlantique qui affiche la plus forte dimi- nution de son nombre d’habi- tants : - 2,3 % par an en moyenne, soit 502 habitants de moins. Enfin, Batz-sur- Mer (- 1 % avec 143 habitants en moins) est aussi en baisse. L’évolution de la population sur notre territoire

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEyOTQ2