dans

Un appel à la générosité pour permettre à Anne Sébilo de se faire soigner en Allemagne

L’association « Un espoir pour Anne » a été constituée pour permettre à la pornichétine Anne Sébilo de financer le traitement de son troisième cancer du sein en Allemagne. À quelques mois de ses 40 ans, un troisième cancer du sein triple négatif lui a été diagnostiqué, alors qu’elle avait pu éradiquer ses deux précédents cancers à 27 ans et à 38 ans. Mais son cancer est devenu plus agressif. Il s’est propagé à d’autres organes et elle a dû mettre entre parenthèses son métier d’architecte d’intérieur.  Aucun traitement curatif approprié n’est accessible en France, il y a seulement des chimiothérapies « de confort », alors qu’il existe en Allemagne une clinique privée spécialisée en oncologie et en traitements innovants. Malheureusement, la Sécurité sociale française ne reconnaît pas encore ce protocole de soins et les autorités sanitaires refusent de prendre en charge ces nouveaux traitements : « 10 000 jeunes femmes ont le même diagnostic, mais nous ne sommes pas assez nombreuses pour que la recherche se soucie de nous. Ce n’est pas assez rentable. Il est indispensable de sensibiliser les soignants et le grand public pour que les choses changent » a expliqué Anne Sébilo au micro de Kernews. Sa sœur Clara a décidé de créer une association pour collecter des fonds destinés à la faire bénéficier de ce traitement dans la clinique allemande. Un appel aux dons a été lancé mi-avril, avec l’objectif de récolter la somme de 130 000 €. La cagnotte a très rapidement atteint 80 000 € pour, déjà, programmer son départ pour l’Allemagne, début mai, et commencer son traitement d’immunothérapie et de vaccinothérapie. Trois Françaises ont pu bénéficier de ce protocole, elles sont en rémission complète, et deux autres sont en rémission partielle. Anne souhaite sensibiliser les femmes à la nécessité de l’autopalpation mensuelle : « Il faut bien connaître son corps et ne pas hésiter à consulter, même si c’est une fausse alerte, plutôt que de laisser traîner. Cela peut arriver à tout âge. »

Pour aider Anne Sébilo et participer à sa cagnotte, un site a été créé « unespoirpouranne.com » qui renvoie vers la page de dons via la plate-forme Helloasso.

0

Écrit par admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un chèque enfant au Pouliguen

10 000 personnes vaccinées au centre de vaccination baulois