dans

Ports 2027 : Pornichet rejette le projet du groupement Edeis

La Ville de Pornichet avait lancé en mars dernier une procédure de délégation de service public pour le réaménagement et l’exploitation de ses ports de plaisance. Suite à l’Appel public à la concurrence, 3 groupements candidats (CCI Nantes-Saint-Nazaire, NGE Concessions et Edeis) ont été retenus par la Commission de délégation de service public, en mai dernier, et ils disposaient alors de 5 mois pour travailler sur une proposition conforme au cahier des charges, afin que la ville désigne le concessionnaire en charge du réaménagement et de la gestion de ses ports. Finalement, le 11 octobre dernier, date de clôture de la remise des offres, une seule offre est parvenue à la ville, celle du groupement Edeis. Dans un communiqué, la ville de Pornichet indique que cette offre a été rejetée, car « elle présente plusieurs lacunes techniques, elle répond trop partiellement aux attentes exprimées par la ville et les Pornichétins, et n’apporte pas les garanties suffisantes pour la bonne réalisation du projet. »

Se donner du temps pour analyser et ajuster le cahier des charges

Pour autant, l’équipe municipale « ne renonce pas au projet de requalification des ports de Pornichet, qu’elle mènera à bien. Elle a, donc, décidé de se donner du temps pour analyser et ajuster le cahier des charges, avant de lancer une nouvelle procédure en 2022. » Par ailleurs, la ville ajoute « que les plaisanciers disposant, d’ores et déjà, d’une garantie d’usage à partir du 1er janvier 2027 se rassurent : cette décision n’a aucune incidence sur la validité de la convention. »

 
0

Écrit par admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cap Atlantique : les remarques de la Chambre régionale des Comptes

Le programme de « Noël by light » à Guérande