La Baule+

16 // Février 2021 La Baule + : L’entretien que nous avions réalisé en janvier 2016 sur l’at- tentat du Bataclan est incontestablement celui dont on nous a le plus parlé. Depuis, beaucoup d’auditeurs et de lec- teurs ont appris à vous connaître, qu’ils soient juifs ou non car, comme vous le dites, nous sommes tous des descen- dants d’Adam… Rav Haim Dynovisz : Je suis d’accord avec cette nou- velle définition qui corres- pond à une époque que per- sonne ne pouvait prévoir. Aujourd’hui, il y a un réveil inimaginable partout dans le monde, en Europe, en Amé- rique, en Afrique, mais aussi en Asie, sur le fait que la To- rah s’adresse à tous les des- cendants d’Adam et pas seu- lement au peuple juif, comme malheureusement tout le monde le croyait jusqu’à ces dernières années. Nos maîtres ont toujours enseigné que la Torah était censée être don- née à tous les peuples et pas seulement à Israël. C’est ce ré- veil qui montre que l’âme re- vient à sa source et que l’on se prépare à ce dévoilement, celui de la délivrance finale, où finalement toute l’huma- nité, chaque peuple, selon sa sensibilité spirituelle et mo- rale, tout le monde, reviendra à la sagesse du maître du monde qui s’exprime à travers la Torah, qui sera encore une fois la source spirituelle et morale de l’humanité tout en- tière et pas seulement du peuple juif. La démocratie n’est qu’une vitrine qui cache en vérité une dictature qui est beaucoup plus dangereuse que la dictature visible Vos recherches confir- ment que tout était déjà écrit sur la crise que nous vivons au- jourd’hui. Quelle est votre impression sur ce que nous subissons sur la planète, avec l’arrêt de l’économie et cette priorité qui est donnée à ce que l’on appelle la dic- tature sanitaire ? Vous touchez un sujet qui est très délicat et qui nécessite- rait de nombreuses heures pour pouvoir en faire le tour. J’ai déjà consacré pas mal de cours en français sur ce sujet et aussi en hébreu, ici en Is- raël. Je voudrais d’abord, à titre de préface, revenir sur un sujet qui est assez doulou- reux. Aujourd’hui, dès que quelqu’un se prononce contre le vaccin, en essayant d’expli- quer ce qui se cache derrière le Corona et les raisons véri- tables de ce que nous vivons aujourd’hui, immédiatement on le traite de complotiste ou de malade mental. C'est connu, tous ceux qui s’oppo- sent à l’ordre et au pouvoir sont tout de suite considérés comme des gens qui déran- gent, des fous ou des malades mentaux. C’est la force du pouvoir, on le sait, quel que soit ce pouvoir, une dictature ou une démocratie. J’ai déjà expliqué que la démocratie n’est qu’une vitrine qui cache en vérité une dictature qui est beaucoup plus dangereuse que la dictature visible, parce que, comme on est séduit par la vitrine, on ne se rend pas compte de ce que les diri- geants veulent faire de nous et de ce qu’ils ont déjà commencé à faire de nous, sans prendre de matraques et sans nous mettre en prison. Or, ils arrivent au même ré- sultat et pire encore. Ce que je vais dire se fonde sur des décennies d’étude de la Torah Je tiens encore une fois à dire que je ne suis ni un complo- tiste, ni un malade mental, ni un fou, et pratiquement 100% de ce que je vais dire se fonde sur des décennies d’étude de la Torah, de nos maîtres et des prophètes. C’est une prise de conscience de l’époque que nous vivons grâce à toute cette sagesse qui se transmet depuis des millénaires dans notre Torah et surtout au niveau des maîtres d’Israël. Je commen- cerai par un exemple très simple et je vais ensuite ex- pliquer les choses dans un langage plus moderne. Nos maîtres expliquent que le premier dictateur biblique était Nimrod. C’est d’ailleurs celui contre lequel Abraham s’est battu. Il était le seul dans sa génération à oser se battre contre lui et c’est la rai- son pour laquelle il a été choisi pour fonder le peuple juif. Nos maîtres expliquent depuis plus de deux mille ans que Nimrod était un grand démagogue qui ne sortait pas son épée, ni sa matraque. Il n’envoyait pas des militaires ou des policiers pour forcer les gens à l’écouter. Mais il avait une démagogie inima- ginable. Tous ceux qui comprennent ce que disent nos maîtres depuis deux mille ans comprennent qu’en vérité nos maîtres faisaient allusion à ce que l’on appelle aujourd’hui la démocratie. On essaie de convaincre les gens par la douceur et par des paroles qui séduisent : li- berté, fraternité, égalité, to- lérance… Mais, comme je le Coronavirus et dictature sanitaire ➤ Quel rapport entre le Talmud et le confinement de la planète qui annonce une remise à zéro de l’économie ? Rav Haim Dynovisz : « Le vrai but du Corona est de casser toute l’économie moyenne mondiale de manière à ce que les grands trusts récupèrent tout et que nous soyons tous dépendants, afin de faire entrer l’humanité dans un Nouveau Monde. » D ans notre numéro de janvier 2016, après l’attentat per- pétré contre le Bataclan, nous avions publié une interview du rabbin Dynovisz sur la bataille technologique, spirituelle et iden- titaire qui bouleverse le monde. Cet entretien avait été largement relayé et commenté, et il est sans doute celui qui aura le plus marqué les lecteurs de La Baule + au cours de ces dernières années. Connu sur le plan international pour ses nom- breuses vidéos diffusées sur Internet avec ses cours sur la Torah, le Rav Dynovisz aborde à nouveau la ques- tion de l’autodestruction de l’Occi- dent, le mondialisme, la stratégie du chaos et la volonté de domination des peuples dans le cadre de cette crise sanitaire. Le Rav Dynovisz, maître de la Torah, nous accorde un entretien exceptionnel dans le- quel il livre des clés essentielles pour appréhender le monde qui se prépare. GUÉRANDE - 02 40 62 00 35 - 06 86 00 32 14

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEyOTQ2