La Baule+

la baule+ 20 // Juin 2023 Bonnes adresses ► Rencontre avec deux opticiens passionnés Le Comptoir de l’Optique développe une démarche pour être irréprochable Irréprochable est le premier terme qui pourrait définir la démarche de Ronan et Sarah au Comptoir de l’Optique à Pornichet. Ce mot englobe des valeurs de proximité, d’écoute et de volonté de perfection. Ronan se souvient de ses débuts d’opticien dans un réseau où on lui avait reproché de faire de la « surqualité » ! C’est à ce moment-là qu’il a décidé de créer son enseigne : «Cela m’avait choqué car, ce qui m’attire dans ce métier, c’est justement le temps que l’on consacre pour analyser les besoins de nos clients». En plus, contrairement aux idées reçues, les opticiens indépendants - qui représentent 54 % du marché en France - ne sont pas plus chers que les réseaux, puisqu’ils travaillent aussi avec des centrales d’achat qui leur permettent de proposer des lunettes aux prix du marché. Sarah, jeune opticienne diplômée, reconnait que ce magasin est particulier : « Il a une âme ». La boutique date de 1900 et elle a entièrement été rénovée en laissant une large place à la couleur. Ronan a toujours eu cette approche visant à se démarquer des grands réseaux : «Nous travaillons avec des produits frais du marché que nous achetons chez des petits producteurs ! » En clair, il a choisi de défendre les créateurs français, qui dessinent avec talent et qui sont maintenant reconnus dans le monde entier. Ainsi, explique-t-il, « j’ai la chance de bien connaître Jean-Philippe Douis, le fondateur et le dessinateur de Naoned. Tout est fait manuellement à Nantes et il peut maintenant proposer aux autres fabricants sa ligne de fabrication. On recherche des produits originaux de créateurs qui ont quelque chose à raconter. Nous aimons tout ce qui est bon esprit et tout ce qui est fabriqué avec bon sens». Bien entendu, toutes les grandes marques sont aussi représentées. Dans le choix des verres aussi, la volonté est d’être irréprochable, puisque Ronan travaille avec Carl Zeiss: « C’est une société reconnue mondialement dans le domaine de l’optique et de l’optoélectronique, avec des verres progressifs parfaitement ajustés au porteur, qui sont fabriqués sur mesure. Leur usine est à Fougères. Ils investissent considérablement en recherche-développement et c’est vraiment une entreprise qui a fait évoluer le monde de l’optique. Nous avons un lien très étroit avec le fabricant, puisque nous pouvons nous rendre sur place pour échanger sur leurs méthodes de fabrication. » Cette notion de proximité se traduit aussi par le sens de l’écoute : « Chaque personne qui rentre dans le magasin doit se sentir dorlotée! Nous nous donnons tous les moyens pour écouter et comprendre les besoins, et choisir les bons produits. Nous passons beaucoup de temps avec nos clients. L’objectif étant de sélectionner la monture la plus confortable par rapport aux exigences de la personne, son métier, son mode de vie et sa morphologie. Il faut aussi travailler sur l’esthétique. Chouchouter nos clients, c’est intervenir rapidement au moindre pépin, par exemple lorsqu’une personne casse ses lunettes. » Le Comptoir de l’Optique propose tous les services que l’on peut attendre d’un opticien, dont le tiers payant, tout cela dans un « esprit Pornichet » qui se résume ainsi : « Nos clients sont formidables, vraiment gentils, mais ils ne pardonnent pas la moindre erreur ! » Bref, il faut être « irréprochable ». Le Comptoir de l’Optique, 15, avenue du Général de Gaulle à Pornichet. Tél. 09 50 96 07 48. Ouvert du mardi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 19h. « J’ai la chance de bien connaître Jean-Philippe Douis, le fondateur et le dessinateur de Naoned.» La Ville de Pornichet publie le programme des activités d’été qui seront proposées aux 3-18 ans. Sportissimo. Les 6-15 ans, regroupés par tranche d’âge, seront invités à se dépenser tout l’été : kayak, tir à l’arc, kinball, stage de voile, cirque, stage de handball… La plupart des disciplines seront représentées. Au Point Jeunes, les 11-18 ans pourront se retrouver autour de jeux, d’ateliers créatifs ou à l’occasion de sorties au Pumptrack, aux Chantiers de l’Atlantique, à l’accrobranche ou lors d’une rando VTT. Bien entendu, le Centre de Loisirs accueillera les 3-11 ans en juillet et en août pour un programme d’animations et de sorties bien rempli. Les inscriptions aux différentes activités sont ouvertes sur le Portail Familles de la ville de Pornichet pour Sportissimo et le Centre de Loisirs, et uniquement par courriel pour le Point Jeunes : pointjeunes@mairie-pornichet.fr. Le programme des activités d’été à Pornichet Les associations sportives de Guérande et la ville de Guérande organisent, tout au long du mois de juin, des portes ouvertes afin de présenter les activités sportives proposées sur le territoire. L’objectif de ces portes ouvertes est de sensibiliser le grand public, et en particulier la jeunesse à la pratique d’un sport. Laurent Chassaing, adjoint en charge de la Jeunesse, du Sport, de la Prévention et de la Santé, indique que « Guérande est l’épicentre de la pratique sportive dans la Presqu’île, ces portes ouvertes permettent aux personnes intéressées, notamment les enfants et ados de découvrir un ou plusieurs sports et de s’engager dans un club ». Le calendrier complet de ses portes ouvertes est publié sur le site de La Baule + ou de Kernews Radio. Guérande : portes ouvertes des associations sportives en juin

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEyOTQ2