La Baule+

la baule+ 2 // Juin 2023 La Porte Saint-Michel – Château - Musée de Guérande présente sa nouvelle exposition temporaire intitulée «Fontaine, boirai-je de ton eau ? » jusqu’au 24 septembre prochain. Annie Josse, responsable du Musée de Guérande, rappelle : « La Le musée de Guérande présente l’exposition « Fontaine, boirai-je de ton eau ? » Paludier se désaltérant - Emmanuel Adolphe Midy (1797-1874) - Collection musée de Guérande. Pierre Gaboriau nommé déontologue de la ville de La Baule Le conseil municipal de La Baule a nommé Pierre Gaboriau référent déontologue pour la Ville. Cette nomination fait suite au décret du 6 décembre 2022, qui prévoit que tout élu peut consulter un référent déontologue qui lui apportera les conseils nécessaires permettant d’exercer son mandat dans le respect des principes édictés par la Charte de l’élu local. Expert-comptable, commissaire aux comptes, Pierre Gaboriau a notamment été adjoint de Jean Tibéri à la mairie de Paris, conseiller de Paris, et président délégué de l’Office du tourisme et des congrès de Paris. Résident secondaire baulois depuis longtemps, Pierre Gaboriau exercera sa mission à titre gracieux. En effet, la ville précise qu’il a « refusé l’indemnité prévue par les textes ». Porte Saint-Michel est d’abord un monument historique, un écrin fabuleux qui permet de découvrir l’architecture médiévale et qui donne accès aux différents étages. L’accès aux remparts se fait également par la Porte Saint-Michel. Il y a aussi le musée, qui existe depuis 1928, reconnu pour son travail scientifique et la qualité de ses collections depuis 2003, avec l’appellation Musée de France. Nous faisons vivre le musée à travers deux expositions temporaires chaque année ». Cet été, l’exposition aborde notre rapport ambivalent à l’eau au cours du temps : « On se pose aujourd’hui beaucoup de questions sur l’accès à l’eau et sur toutes les problématiques liées à l’évolution du climat. Il était intéressant de noter cette ambivalence sur notre territoire. L’eau est omniprésente, mais elle n’est pas forcément prévue pour la consommation, puisqu’elle est impropre à la consommation avec les marais. Mais on observe aussi, au cours de l’histoire, toute une conquête de l’eau, jusqu’à avoir cette ressource qui est aujourd’hui facile d’accès. Notre rapport à l’eau a beaucoup changé. Elle était vilipendée, parce qu’elle est aussi porteuse de maladies, mais, quand elle manque, elle devient une ressource très rare que l’on doit maîtriser. Il ne faut pas oublier que l’eau courante est une invention récente. Nous voulions donc retracer notre rapport à l’eau au cours des siècles. Avant, il fallait aller chercher l’eau au puits et cela lui donnait une valeur extrêmement précieuse », souligne Annie Josse. Réfléchir sur notre rapport à l’eau au fil du temps Le parcours de visite propose en trois séquences d’explorer les valeurs multiples que les Guérandais, à travers les siècles, ont attribuées à cette ressource, et les progrès accomplis en matière de santé publique. En convoquant la mémoire collective des usages passés, l’exposition invite le visiteur à questionner l’échelle des valeurs que la société contemporaine lui attribue. Annie Josse ajoute que l’exposition permet de réfléchir sur notre rapport à l’eau au fil du temps : « Dès le Moyen Âge, les zones d’approvisionnement en eau sont différentes, selon que cela soit pour la consommation humaine, pour abreuver les animaux, ou pour un usage domestique. Au cours des siècles, il a même été parfois interdit de se laver avec de l’eau, par crainte de faire rentrer les maladies que pouvait transmettre l’eau par les pores de la peau, mais à côté seule l’eau bénite était autorisée. Donc on voit une évolution extrêmement forte, jusqu’à la maîtrise de l’hygiène de l’eau ». Pratique. Exposition jusqu’au 24 septembre 2023 à la Porte Saint-Michel – Château - Musée de Guérande. Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 18h et jusqu’à 19h du 10 juillet au 30 août. L’exposition temporaire est incluse dans le droit d’entrée de la Porte Saint-Michel (6€ pour les adultes et gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans). Tél. 02 28 55 05 05.

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEyOTQ2