dans

La Baule expérimente l’utilisation de drones pour lutter contre les chenilles processionnaires

La Baule a toujours voulu réguler la présence de la chenille processionnaire du pin afin de préserver la santé des personnes du danger des poils urticants de ce parasite indigène. Depuis l’interdiction du traitement aérien par hélicoptère, la Ville a privilégié les méthodes de lutte biologique combinées (pièges à phéromones, écopièges, nichoirs à mésanges). Pour autant, indique la Ville dans un communiqué, « ce combat reste complexe et continue de nécessiter une implication plus importante de tous au vu de la difficulté de traitement depuis le domaine public. C’est pourquoi une nouvelle expérimentation est lancée avec l’utilisation de drones. L’appareil de traitement est équipé d’une tige gyrostabilisée capable de diffuser avec précision un produit à l’intérieur des cocons nichés dans les pins, lequel sera ensuite ingéré par les parasites. Cette méthode de traitement respecte l’environnement : seules ces chenilles sont détruites. En outre, l’intégrité des opérateurs intervenants est préservée à la fois contre la dangerosité des poils urticants des chenilles et des risques des travaux en hauteur. »

0

Écrit par admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Pouliguen lance un marché nocturne estival : appel à candidatures

Fermeture des plages de La Baule et Pornichet du 29 mars au 2 avril