dans

Jean-Claude Pelleteur, maire de Pornichet, réagit au maintien de la fermeture des commerces dit « non essentiels »

Jean-Claude Pelleteur, maire de Pornichet, vient de réagir à la décision du gouvernement de maintenir la fermeture des commerces « non essentiels » : « Ce dimanche soir, dans le cadre de l’allocution du Premier Ministre, le Gouvernement avait la possibilité de revoir sa copie concernant la fermeture des commerces dits « non essentiels ». Hélas, ce ne fut pas le cas. En campant, ainsi, sur ses positions, l’Etat porte un nouveau coup dur à des professionnels déjà gravement touchés par la crise sanitaire. Pourtant, depuis le déconfinement, ces derniers avaient démontré, avec force et volonté, toute leur capacité à répondre aux exigences de cette crise, en prenant les mesures nécessaires : port du masque obligatoire, limitation du nombre de clients dans les magasins… »

Une décision sans consultation des maires.

Le maire de Pornichet ajoute : « Une nouvelle fois, cette décision a été prise sans consultation des maires, alors même que le Président de la République et le Premier Ministre entendaient, en juillet dernier, se reposer sur des élus locaux pour « écouter les demandes » des Français. C’est encore un rendez-vous manqué entre le Gouvernement et nos concitoyens, je le déplore. De son côté, la Municipalité poursuit son soutien au commerce local, notamment, en communiquant sur les initiatives prises par nos professionnels pour s’adapter à la situation : livraison à domicile, commande à retirer… J’appelle, également, tous les Pornichétins, à faire preuve de solidarité, en privilégiant le commerce local, car, c’est uniquement ensemble, que nous pourrons limiter les effets de la crise. »

1+

Écrit par admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commerces de proximité : Franck Louvrier écrit à Bruno Le Maire

Le Croisicais René Raimbau publie « Pourquoi je relis Proust ? »